Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ecotourisme-magazine

  • Les plus beaux salons d'extérieur

    Pour l'extérieur, les fabricants de meubles sont allés puiser très profond dans leurs boîtes à malices de créateurs pour cet été 2018. Ils nous fascinent avec des idées aussi inconventionnelles qu'esthétiques pour jardins, terrasses et balcons.

    L'été 2018 que nous avons tant attendu est enfin là, à nos portes et son apparition déclenche en nous l'envie irrésistible de passer des heures de tranquillité au jardin, de prendre des bains de soleil sur la terrasse ou d'organiser des grillades sur le balcon. Comme si les fabricants l'avaient deviné, ils nous attirent dehors avec d'élégants meubles d'extérieur qui répondent à des exigences élevées en matière de design et sont vraiment originaux.

    Des créations épurées

    Une tendance fondamentale se dessine ici: les concepts appréciés l'an dernier vivent une renaissance avec des lignes plus épurées, plus aériennes qui leur confèrent une légèreté estivale. Combinant à la fois des formes organiques et débordantes d'imagination ainsi que des couleurs naturelles et pop, des salons luxueux, raffinés et élégants sont nés en plein air.

    D'une beauté inoubliable

    Laissez-vous enchanter et découvrez aux pages suivantes des petits paradis exceptionnels qui rendront l'été 2018 inoubliable.

     Les vagues peuvent donner lieu à des interprétations très différentes: alors que le modèle «Wave» de Royal Botania (photo de gauche) donne l'impression d'une légèreté aérienne en suspens et suggère à la fois la forme et le mouvement de la vague, «Reel» de B&B Italia ( reprend le mouvement ininterrompu des vagues en tant qu'élément de base sous-tendant la forme.

  • La Bretagne, entre thalasso et beurre salé

    Pour ceux qui aiment l'histoire : Carnac, la mégalithique

    Cent cinquante, c’est le nombre de sites archéologiques qu’il est possible de visiter à Carnac sans oublier son musée, ses églises, mais aussi ses plages immenses, son quartier des ostréiculteurs… Entre les petites maisons de granit et d’ardoise et les majestueuses demeures de famille cachées sous les pins maritimes des bords de plage, de la ville à la plage et des menhirs aux tumulus, on peut désormais flâner tranquillement seulement guidé par un baladeur MP3. Une visite mise au point par l’Office du tourisme de la ville.

    Baladeur MP3, 10 € en vente à l’Office de tourisme, place de l’Eglise à Carnac Ville.

     

    carnac.JPG

    Côté soins : Carnac Thalasso Spa & Resort

    L’institut : Sis à quelques mètres de la plage et accolé aux Salines où viennent se poser des centaines d’oiseaux. Le centre de thalasso de Carnac offre une énorme variété de soins dans une ambiance décontractée. Des cabines éclairées par la lumière du jour, certaines avec vue sur mer, une variété et une qualité exclusive d’algues font la réputation du centre. Au programme, une dizaine de cures dont remise en forme, postnatale, capital minceur… etc.

    Cure remise en forme en chambre double au Novotel avec demi-pension, 23 soins sur 6 jours, dès 1028 € par personne.

    L’hôtel : Mitoyen du centre de thalasso que l’on rejoint en peignoir, le Novotel offre des chambres spacieuses avec vue sur les salines ou sur le village. Trois raisons de choisir cet établissement : les deux restaurants, le diététique modernissime avec son bar à eau et le traditionnel pour sa cuisine goûteuse et son service attentif et le nouveau spa, ouvert l’année dernière qui propose piscine d’eau de mer, parcours aquatique et large gamme de massages.

    Carnac Thalasso Spa & Resort, avenue de l’Atlantique, à Carnac.

    Dès 116 € la chambre double avec vue sur jardin et 132 € avec vue sur les salines et la mer. Tél. 0033 2 97 52 53 54.

     

    Côté gourmandises

    Plutôt sucré ? Petit saut indispensable à la biscuiterie des Menhirs située sur la jolie commune de Plouharnel à deux minutes de Carnac. On prend son panier et on le remplit de palets bretons (biscuits typiques au beurre salé), de Menhirs et de Rocailles (spécialités à base de chocolat) de Breitz Cola, de cidre et de tas d’autres choses tout bonnement incontournables.

    Biscuiterie des Menhirs, rond-Point du Habon, à Plouharnel.

    Plutôt salé ? Avec vue sur les multicoques amarrés dans le fameux port de plaisance de la Trinité sur mer, on déguste un plateau de fruits de mer estampillé Authentique plateau de fruits de mer frais bretons, ou l’un des autres très nombreux produits de l’océan mis à l’honneur dans ce restaurant. Poisson frais, coquillages, crustacés, le tout arrosé d’un des crus proposés au verre ou plus si affinités.

    L’Ostréa, cours des Quais (en face du Casino), à la Trinité-sur-Mer. Tél. 0033 2 97 55 73 23. Menu dès 18 ??, 90 € et assiette ou plateau de fruits de mer dès 14 €.

  • Escapade Beyrouth côté Gastronomie

    Chez Sami

    Chez Sami, c’est dans la baie de Jounieh, au nord de Beyrouth. On y mange «la meilleure sélection de poissons et de fruits de mer du pays. Sur la terrasse en bois, j’y croise toujours des amis». Avant de se ruer sur le loup de mer, le crabe, ou le «faridé» en sashimi, se laisser tenter par la sélection de mezze, les fameux hors d’œuvre libanais.
    Chez Sami,
    Maameltein - Jounieh Old Road, Keserwan. Tél. +9619 91 05 20.

    beyrout.JPG

    Le Chef

    C’est notre restaurant favori. Depuis 1967, Le Chef, l’une des plus vieilles institutions culinaires, concocte des plats traditionnels à petits prix. Attablé entre des journalistes ou des poètes, on y déguste les meilleures aubergines farcies à la viande.
    Le Chef,
    rue Gouraud. Tél. +9611 445 373.

    Paradisiaque - L’Hôtel Albergo

    Au cœur d’Achrafieh, ce «Relais & Châteaux, à la déco style oriental, ne propose que des suites. Sur la terrasse, une cuisine internationale est servie dans de la porcelaine de Limoges. Et du jacuzzi, on découvre au loin les cimes enneigées de Faraya. N’est-ce pas au Liban qu’il est possible de nager dans la mer le matin et de faire du ski l’après-midi?
    Hôtel Albergo,
    137, rue Abdel Wahab El Inglizi.

    A ne pas rater: A côté de l’hôtel, dans un style très épuré, le Bread Republic, boulangerie et restaurant 100% bio, propose des scones au thym, des muffins à la banane et aux épices ou une limonade fraîche à l’eau de rose. Situé à deux pas du centre commercial ABC, on y croisera Nadine Labaki, la réalisatrice de Carame l promenant son nouveau-né.
    Bread Republic,
    Hayek building, Tahtani street, Furn El-Hayek sector.

    Le plat préféré d’Elie Saab : le kebbé

    Présenté en forme de tarte dans un plateau ou en boulettes, le kebbé est composé de viande et bourghoul (blé concassé) farcie de viande hachée épicée et de pignons de pin.

  • Escapade Beyrouth côté style

    Méconnue en Occident, la capitale libanaise déborde d’énergie. Nous avons demandé au couturier Elie Saab, créateur fétiche des stars, de nous ouvrir son carnet d’adresses. Best of de sa ville natale.

     

    beyrouth.JPG

    Historique - Gemmayzé

    «C’est un quartier historique et authentique qui a préservé son charme avec son architecture ancienne.» Entre le souk des menuisiers et le port, ce secteur populaire s’est mué depuis en quartier branché où galeries d’art côtoient les bars.

    Notre coup de cœur: L’artisan du Liban vend des décorations fabriquées à la main. Cette caverne d’Ali Baba, située au cœur de Gemmayzé, fait renaître des techniques de travail menacées de disparition tout en contribuant à la création d’emplois dans les zones rurales du pays. L’utile lié à l’agréable!
    L’artisan du Liban,
    centre Saint-Antoine. Tél. +9611 587 007.

    Electronique - Les étoiles du Sky Bar

    Les DJ’s d’electro house se succèdent sur la terrasse en forme d’éclair du Sky Bar. Une piste de danse à ciel ouvert. «Une ambiance unique où la jeunesse dorée libanaise et les touristes se mélangent.»
    Sky Bar,
    Beil Center.

    Notre conseil : Le Bar 961 vend une bière artisanale née des cendres de la guerre. Durant les bombardements de 2006, une poignée d’amis décident de fabriquer cet alcool chez eux. Le succès est tel qu’ils commercialisent leur bière 961 (comme le code téléphonique du Liban) dans tout le pays et ouvrent leur propre bar.

    Farniente - Eddé Sands

    Pour se reposer, direction Eddé Sands. Situé près du port de Byblos à 35 kilomètres de Beyrouth, ce complexe balnéaire composé de 6 restaurants, 4 bars et 5 piscines en bord de mer possède même un spa tropical. «Un endroit paisible, où l’on peut louer des bungalows et se détendre en famille. Le service et la cuisine sont excellents.» www.eddesands.com

    Notre conseil: Après une balade sur la corniche, petit bain de soleil à La Plage. Dans cette demeure d’époque transformée en restaurant et bar lounge, on joue au backgammon, on fume le narguilé au bord de la piscine ou sur la jetée. Possibilité de manger libanais au Dirwandi.
    Prix:
    15 dollars US l’entrée avec matelas et serviettes mises à disposition.
    Minet el Hosn,
    Tél. +9611 366 222.
    La plage,
    en face de Bay View, Ain El Mreisseh.

  • Station des Mosses, au-dessus du brouillard

    Ensoleillement maxi, prix mini et surtout un superbe espace nordique
    dédié au ski de fond, raquettes et skating, la station vaudoise a tout pour plaire.

     Pour faire un pied de nez au stratus sans vous tourner les pouces, 42 km de pistes balisées pour le fond et 32 km pour les raquettes sont à dispo aux Mosses. On fond pour ces dernières: idéales en famille car l’équipement, à l’achat ou à la location, ne coûte pas trop cher. En prime, pas besoin de cours: si on sait marcher, on sait raquetter! Le reste est une histoire de souffle et d’endurance.

    mosses.JPG

    A raquettes

    Vous aurez l’embarras du choix, il y a 7 parcours pour tous les niveaux. Nos deux préférés :

    Pra Cornet

    En bref : 8 km, env. 3 h. Départ de la poste des Mosses.

    La balade commence par une montée en forêt. On atteint ensuite Pra Cornet, un immense plateau vallonné, surplombé de dentelles de montagnes.

    Où faire une pause ? Au refuge de Pra Cornet. A la carte, soupes, sandwiches et gâteaux maison. Les fondues et les assiettes du chalet sont à réserver à l’avance.

    Refuge de Pra Cornet. Ouvert le vendredi et le week-end et 7j/7 pendant les vacances scolaires, de 10 h 30 à 17 h.

     

    Monts-Chevreuils

    En bref : 7 km, env. 3 h. Départ sur le parking du restaurant de La Lécherette.

    On monte gentiment jusqu’au lieu-dit La Montagnette, d’où on a un magnifique point de vue sur toute la région. Le chemin est un peu escarpé par endroits, mais accessible à tous en prenant son temps.

    Où faire une pause ? A la cabane des Monts-Chevreuils, avec son fourneau à bois et ses délicieuses croûtes au fromage. A la carte également des spaghetti, soupes et fondues.

    Cabane des Monts-Chevreuils. Ouverte du jeudi au dimanche de 10 h à 17 h jusqu’au 4 février, puis tous les jours de 10 h à 17 h jusqu’au 1er mars, puis à nouveau du jeudi au dimanche du 2 au 29 mars.

     

     

  • En Midi-Pyrénées le kayak

     

    Envie de balade en kayak tout en respectant et en apprenant à respecter la nature ? ça Cool de Source ! Le Comité Régional Midi-Pyrénées de canoë kayak réitère cette année sa campagne de labellisation, conçue pour impliquer les structures proposant cette activité dans le processus de protection des rivières ainsi que les kayakistes avides de découverte.

    kayak.JPG

    label Cool de Source

    Pour obtenir le label Cool de Source, les structures d’accueil devront s’inscrire dans une démarche globale de qualité. D’ailleurs, trois niveaux sont distingués au sein même du label grâce à l’attribution d’étoiles :


    1 étoile = qualité de pratique
    2 étoiles = qualité de pratique et d’accueil
    3 étoiles = qualité de pratique, d’accueil et d’implication environnementale de la structure

    Pour obtenir cette 3ème étoile, les prestataires devront montrer leur niveau d’implication en mettant en place différentes actions comme l’information et la sensibilisation des pratiquants sur l’impact du kayak sur l’environnement, la diminution de la production de déchets, la préservation des sites de pratique notamment en favorisant le déplacement doux, le transport collectif, le covoiturage…, le bon entretien du matériel pour prolonger son usage et l’utilisation des filières de recyclage pour son élimination… Ils devront également placer des panneaux d’affichage pour informer les kayakistes des particularités écologiques du milieu naturel observé, de la fragilité des zones humides…

    Au cours de l’été 2017, dix structures ont été labellisées.

    Le Comité Régional Midi-Pyrénées, avec le soutien de la région et de l’Agence de l’Eau Adour Garonne, a également créé un pôle environnement et mis en place un réseau de suivi de la qualité d’eau en Midi-Pyrénées. Certains kayakistes effectuent ainsi des prélèvements chaque semaine sur douze sites de la région, et sont donc en capacité de réagir en cas de pollution ou de modification soudaine de la qualité de l’eau.

    En Midi-Pyrénées, tout est donc pensé pour que les kayakistes en vacances profitent de ses magnifiques étendues d’eau et ne laisse qu’une trace infime sur cette nature si fragile. Ça coule vraiment de source !

     

  • Découvrir l’Hérault à pied

     Garez les voitures, rangez les vélos.

    À pied, vivez l’Hérault !

    Ce nouveau topo guide propose 54 façons de découvrir ce département à pied, de Montpellier à Béziers... Cet ouvrage de 164 pages s’adresse au plus grand nombre, avec des parcours qui varient aussi bien dans leur durée (de 1h30 à 6h) que dans leur difficulté qu’ils présentent. Du littoral à l’arrière-pays, les familles ou les randonneurs plus aguerris trouveront des circuits répondant à leurs attentes.

    Edité pour la première fois en 1998, ce guide est une mine d’idées pour les promeneurs et en 2017 une version est disponible sur www.referencement-sud.net . Tous les circuits présentés sont entretenus et balisés conformément à la Charte Nationale de balisage de la Fédération Française de Randonnée et mettent en évidence la variété des paysages existant dans le département.

    montpellier.JPGDécoupé en cinq destinations, L’Hérault à pied permet de se balader sur la plaine littorale avant de s’engouffrer dans les garrigues du Pic Saint Loup. Les plus sportifs iront déambuler dans le Haut Languedoc avant de redescendre dans les Causses et la Vallée de l’Hérault.

    Après cette longue escapade, il ne restera plus qu’à découvrir les vignobles du village d’Azillanet et ceux de Murviel lès Béziers, un endroit où les vignes sont d’une rare qualité. Fin de l’aventure, retour au vélo, retour à la voiture.

    > L’Hérault à pied
    164 pages – Collection : Département à pied – 13,40 € – ISBN : 978-2-7514-0186-2
    Disponible dans les librairies spécialisées ou sur commande : Maison du tourisme – Avenue des Moulins – 34 184 Montpellier cedex 4 (chèque à l’ordre du Comité Départemental du Tourisme de l’Hérault)

     

  • Itinérance et contes en vallée d’Ossau – Pyrénées

    Envie de découverte naturaliste et de partage ? Pour cause de météo fâcheuse, le séjour  « Itinérance de Contes » n’a finalement pas pu avoir lieu au mois de mai. Il est donc reporté du 17 au 20 août 2010 et se déroulera en vallée d’Ossau dans les Pyrénées-Atlantiques. les accompagnateurs Pro vous proposent un séjour itinérant de 4 jours en dehors des sentiers battus alternant randonnée, découverte des paysages, de la faune et de la flore et temps de partage autour d’histoires locales et de traditions. Cette année, c’est sur les chemins du pastoralisme que cette itinérance se déroulera. Histoire pastorale, de bergers, de transhumances, de rencontres avec l’ours, de cette vie dans les cabanes, dans cette montagne habitée !

    ossau.JPG

    L’itinéraire vallée d'ossau :

    Forêts, gorges, estives, plateaux, le parcours imaginé reste varié pour découvrir un ensemble de paysages de la vallée d’Ossau en tenant compte de l’intérêt des lieux pour leur diversité naturaliste et sociale pour les récits et les contes. L’itinéraire pourra s’adapter si nécessaire aux imprévus climatiques.

    L’association :

    L’association Itinéraires Partagés vous propose ce séjour aux regards croisés dans le Parc National des Pyrénées, en vallée d’Ossau, en privilégiant l’itinérance comme démarche de découverte et d’immersion dans le milieu montagnard. Créée en 2003, cette association s’est fixée comme objectif de «promouvoir la découverte de l’autre, de l’ailleurs et de soi-même et de susciter une démarche ouverte et respectueuse dans les domaines du tourisme, de la culture et de la protection du patrimoine naturel et humain.»

    Les accompagnateurs randonnée d'Ossau :

    un animateur nature, formateur, pisteur d’ours, biologiste, conteur. Louis arpente sans rater une occasion les sentiers de la vallée d’Ossau. C’est en particulier dans « son jardin » comme il aime si bien le dire, dans ce « coin de la vallée d’Ossau » qu’il affectionne et connaît si bien, qu’il nous propose de partager ses sentiers et ses rencontres de terrain au cours de journées à pister l’ours ou de nuits à la belle étoile. Sac à dos, il accompagne enfants, jeunes et adultes sur les sentiers de la découverte, du partage de cette vie en montagne. Quand il n’est pas en montagne, sa plume écrit sur le « dehors » pour des romans jeunesse ou autres publications autour de ses découvertes, ses collectages,…

    Sur les sentiers de montagne avec son sac au dos ou sur les chemins aquatiques en kayak, ici ou ailleurs, c’est bien l’envie de partager, de croiser des regards qui anime Sébastien dans la mise en place de projets culturels et d’itinérances. Accompagnateur montagne, il est animé par le plaisir de la découverte et de la rencontre avec les gens qu’il croise au cours de ses voyages. Au fond de son sac, un carnet, un crayon et surtout l’appareil photo comme moyen de garder une trace, et pour partager ses découvertes au travers de publications ou d’expositions.

    En pratique :

    Les randonnées sont d’environ 4 à 5 heures de marche par jour avec le sac à dos.
    Les trois premiers jours, la marche se fera avec sac sur le dos pour porter les affaires personnelles, duvet, vêtements, et quelques provisions collectives… Les deux premières nuits se passeront en cabanes de berger. Les repas sont prévus sur place. La troisième nuit se déroulera en gîte – auberge.
    Une itinérance avec une logistique souple, autonome et dans une approche éthique et pratique de la montagne qui se veut originale et insolite.